Accueil / Marché / Tendances du marché mondial du vin : croissance accélérée

Tendances du marché mondial du vin : croissance accélérée

Vinexpo 2015Une étude à l’horizon 2018 menée par Iwsr (International Wine and Spirit Research) pour Vinexpo 2015

 

Une croissance qui s’accélère

La consommation mondiale de vin a augmenté de 2,7% entre 2009 et 2013, l’étude prévoit une accélération de l’ordre de 1 point entre 2014 et 2018

– Les vins effervescents – hors champagne – boostent la croissance
En 2013, les vins effervescents représentaient 8% de la consommation mondiale de vin et devraient atteindre 8,9% d’ici cinq ans.
La consommation de Cava s’est fortement accélérée en 2013, en augmentant de plus de 100 000 caisses. Cette croissance est principalement due à une importation plus importante en Belgique, au Nigeria et en France.
Avec 1 million de caisses supplémentaires vendues au Royaume-Uni, le Prosecco a doublé ses exportations. Ce vin effervescent est aussi fortement implanté aux Etats-Unis.
– Le champagne
La consommation de champagne dans le monde a baissé de 1,4% en 2013. Cette diminution est essentiellement due à un rétrécissement sur les trois principaux marchés, la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Cependant l’avenir est loin d’être pessimiste. De nombreux marchés connaissent une consommation en progression, dont l’Australie, et le Japon.

Vinexpo 2015 Les Etats-Unis sont les moteurs de la croissance de la consommation mondiale
Premier marché mondial de vins, les Etats-Unis sont devenus en 2014 le premier pays consommateur en valeur de vins tranquilles. Par ailleurs,  les Etats-Unis ont également connu une croissance de 23,3% entre 2009 et 2013 sur la consommation de vins tranquilles et d’effervescents, et une belle montée en gamme du marché. Les Etats-Unis sont le seul marché du Top 10 des pays consommateurs de vins dont la consommation a augmenté entre 2012 et 2013. Elle atteint désormais 339,6 millions de caisses.

– Les pays européens perdent des parts de marché au profit des autres continents
Si l’Europe représente encore les 2/3 de la consommation mondiale de vin, elle perd des parts de marché au profit des autres continents, et passera de 68% en 2009 à 62% en 2018.

– Le vin rouge domine la consommation mondiale
Le vin rouge représentait 54,8% de la consommation de vin tranquille en 2013. Cependant, il a perdu 19,2 millions de caisses entre 2012 et 2013, principalement à cause de la chute de consommation en Chine.

– Le vin rosé est la catégorie de vin la moins touchée par la baisse de consommation de 2013. Ses ventes sont restées globalement stables, passant de 219,7 millions de caisses en 2012 à 219,1 millions en 2013 (soit 9% du marché). Cet équilibre s’explique par une consommation florissante sur les trois principaux marchés consommateurs de rosé : la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

– Plus d’une bouteille sur quatre consommée dans le monde est un vin importé
Le commerce international du vin se porte bien. 29,5% des bouteilles consommées dans le monde en 2013 étaient des vins importés, soit 720 millions de caisses de 9 litres. D’ici à 2018, la consommation de vin importé poursuivra une croissance plus rapide que celle de la consommation totale de vin (+ 6,1% versus 3,5%).

 

Les Spiritueux

La consommation mondiale a connu une augmentation de 19,1% en 2013par rapport à 2009. Entre 2014 et 2018, cette consommation augmenter beaucoup plus faiblement (+3%).

L’Asie-Pacifique première zone de consommation mondiale de spiritueux
63% de la consommation mondiale de spiritueux est réalisée dans la zone Asie-Pacifique. Le Baijiu (alcool blanc à base de sorgho, de blé ou de riz), consommé en Chine  représente d’ailleurs à lui seul plus du tiers (38%) des volumes de spiritueux consommés au monde.

Les whiskies et bourbons redeviennent à la mode
La consommation tendance des cinq prochaines années portera sur les whiskies et les Bourbons. Entre 2014 et 2018, leurs consommations devraient augmenter de respectivement 8,8% et 19,3%. Cette croissance est essentiellement portée par cinq pays (Russie, Brésil, Mexique, Inde et Pologne).

La consommation mondiale de vodka se stabilise
Si la Vodka demeure le premier spiritueux «  international », sa consommation se stabilise, en croissance de +0,5% par rapport à 2009. Cette faible augmentation s’explique notamment par la hausse des taxes appliquées en Russie.

Cognac et Armagnac, un nouveau tournant
Le Cognac et l’Armagnac ont connu une période de consommation très rapide entre 2009 et 2012 (+15.3%), avec une demande boostée par les marchés asiatiques. La loi anticorruption mise en place par le gouvernement chinois a ralenti cette croissance dès 2013. La consommation mondiale demeurerait néanmoins positive (+3,1%) dans les cinq prochaines années, grâce notamment aux prévisions des ventes américaines. Le marché américain reste d’ailleurs le premier marché d’exportation en volume pour le Cognac.

 

Vinexpo se déroulera du 14 au 18 juin 2015 au Parc des Expositions de Bordeaux – France
Plus d’infos :  www.vinexpo.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *