Accueil / Dossiers / Sauvignon : mode ou changement durable des goûts du public ?

Sauvignon : mode ou changement durable des goûts du public ?

Concours Mondial du SauvignonPlus qu’une compétition, le Concours Mondial du Sauvignon est aussi un forum professionnel, suite et fin des extraits de l’édition 2011

 

Sauvignon : mode ou changement durable des goûts du public ?

Xavier Leclerc explique que le vin blanc tend à remplacer les apéritifs traditionnels en France – le sauvignon profite pleinement de cette tendance et est à la mode : plus frais, plus ‘sympa’, tout en élégance et sur le fruit. C’est une alternative au chardonnay, en plus élégant, léger et convivial.

Yves Paquier confirme: l’évolution du goût est là et le consommateur veut du contraste, du caractère, il refuse les goûts neutres… Le sauvignon est dans ce contexte à la mode… même pour le fromage que l’on déguste de plus en plus avec des sauvignons.

Paul White explique que l’augmentation de la diversité et l’évolution des goûts illustrent aussi l’évolution de la vitiviniculture entre ancien et nouveau monde. On assiste à une sorte de fusion/réconciliation: les cahors se vendent désormais comme des malbecs – un cépage rendu célèbre par l’Argentine.
Les pays du nouveau monde se ‘terroirisent’ en sous-zones et vallées alors que la vieille Europe débat sur une communication autour du cépage !

Thomas le Gris de la Salle : ‘nous assistons indéniablement à l’homogénéisation des philosophies de production dans le nouveau et l’ancien monde’.

Bernard Vincent, initiateur et père spirituel du Concours intervient alors pour rappeler que le sauvignon est un révélateur de terroirs comme
l’enseigne et le défend D. Dubourdieu et il est désormais numéro 1 dans le monde devant les chardonnays – il véhicule une image faite de diversité,
de jeunesse, et de forte personnalité: ‘mon idée avec ce concours c’est de générer un mouvement collectif autour de ce cépage, une réflexion globale‘.

Une compétition comme le Concours Mondial du Sauvignon est un bon moyen de dresser le portrait du secteur tous les ans et d’appréhender changements et tendances. Une conclusion que reprend Xavier Leclerc (Auchan) qui rappelle qu’une médaille à un concours ce sont des ventes multipliées par 15 ou 20 en rayon ! Or 80/85% des vins sont vendus en grande surface – il faut que quelqu’un valide l’achat pour un le consommateur souvent peu informé. ‘Une médaille est rassurante à l’heure de faire ce choix qui ne dure en moyenne que 3 secondes !’

La prochaine édition du Concours Mondial du Sauvignon aura lieu à Bordeaux les 16 et 17 mars 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *