Accueil / A ne pas manquer / Rencontre avec Gheorghe Arpentin

Rencontre avec Gheorghe Arpentin

A quelques semaines de la clôture des inscriptions du Challenge International du Vin, le 8 février prochain, nous avons rencontré Gheorghe Arpentin, directeur de l’Office National des Vins de Moldavie, pays invité d’honneur de la prochaine édition du concours.

 

 

Agence Fleurie
Bonjour Gheorghe, tout d’abord pouvez nous en dire plus sur vous et votre parcours ?

 

Gheorghe Arpentin
Je suis marié et j’ai 2 enfants, ma fille Daria et mon fils Alexandr. Né en 1961 je suis docteur en sciences de l’institut polytechnique de Chisinau (Moldavie) et j’ai effectué un post-doctorat à l’INRA Montpellier. J’ai été chercheur à l’Institut de recherche de la vigne et du vin à Yalta (Crimée) pendant 13 ans. Avec l’éclatement de l’URSS, j’ai quitté l’Institut et je me suis lancé dans la viticulture.
J’ai participé à la structuration de la filière viticole pour les pays du bassin de la mer Noire en étant l’un des fondateurs de l’Union des œnologues de la République de Moldavie et le président de l’Association des petits producteurs de vin, puis de l’Association des producteurs de vin IGP Valul Lui Traian (3 500 Ha). J’ai aussi participé à la création de l’Office national de la vigne et du vin dont je suis le directeur depuis 2016. Je suis par ailleurs le représentant de la République de Moldavie à l’OIV depuis 2019, j’y préside la Commission «Nutrition et Santé».
Enfin et avant tout je suis oenologue et vigneron, je cultive en biodynamie 25 ha de vignes dans le sud-est de la Moldavie.
Et quand je trouve un peu de temps pour moi je pratique le sport, j’aime la gastronomie et la musique classique, ainsi que les voyages…

 

 

Gheorghe Arpentin, winemaker. Republic of MoldovaAF
Pouvez-vous nous présenter les vins de Moldavie ?

 

 

Gheorghe Arpentin
La vigne y est née 5000 ans avant JC, nous sommes l’un des berceaux mondial du vin. A la fin du XVIème nous étions déjà les principaux fournisseurs des marchés russe et polonais. La période soviétique nous a orienté sur une production de masse, le pays produisait un quart des vins consommés en URSS en 1960 et il était le 6ème producteur mondial en 1982. Après l’indépendance notre viticulture a connu une grave crise et a du changer son modèle de production. Elle a fortement investi dans la qualité depuis une dizaine d’années. Si la filière vin pèse encore chez nous 25 % de l’emploi, elle ne pèse plus que 3 % du PIB contre 10 % il y a 15 ans.

 

Nos vignobles représentent 74 200 hectares de vignes, majoritairement en blanc (48 230 hectares). Nos cépages autochtones représentent 1,5 % des surfaces, mais sont en hausse de 15 % sur un an, il s’agit des Feteasca Alba et Regala en Blanc ainsi que des Feteasca Neagra et Rara Neagra en rouge. Nous avons aussi un important travail de développement de cépages résistants, avec déjà 800 hectares en production (+ 40 % sur un an).

 

Fruit de nos efforts de qualité nos exportations représentent aujourd’hui 57 millions de bouteilles, elles sont en croissance de prés de 50 % sur 10 ans avec un tiers de ventes en bouteilles. La communauté européennes est notre premier marché (50% du volume), nos 5 premiers clients sont dans l’ordre la Roumanie, la Chine et la Pologne, la République Tchèque et la Russie.

 

 

AF
Pourquoi avoir choisi de participer au Challenge International du Vin ?

 

Gheorghe Arpentin
le concours du Challenge International jouit d’une excellente réputation en termes de rigueur et de professionnalisme. Son comité de dégustation a une renommée internationale.
Ce concours est pour nous l’occasion de mesurer le niveau de qualité de nos vins sur le marché mondial, et les récompenses que nous y remportons permettent de mieux faire connaître notre pays et la qualité de ses vins.

 

AF
Vous ressentez un réel impact de vos médailles sur vos ventes et la communication en général ?

 

Gheorghe Arpentin
Tout à fait ! Dans de nombreux pays, en particulier avec des monopoles d’État comme au Canada ou en Scandinavie, on nous demande des informations sur les récompenses des vins référencés dans leurs magasins dans les principaux concours. Ainsi chaque année, nous publions un Catalogue des vins moldaves médaillés d’or lors des concours internationaux et nous le diffusons auprès des influenceurs, leaders d’opinion, journalistes – cela nous permet de faire connaître nos succès en terme de qualité.

 

 

Gheorghe Arpentin, winemaker. Republic of Moldova

 

Précisions sur le concours 2021
8 février : clôture des inscriptions,
Jusqu’au 15 février : réception des échantillons,
16 et 17 avril : dates du concours,
23 avril : résultats en ligne,
16 juin : dégustation des vins lauréats et remise des Prix spéciaux à Bordeaux.

 

Plus d’infos :

Sur les Vins de Gheorghe Arpentin
www.facebook.com/pelicannegru

 

Sur les Vins de Moldavie
www.wineofmoldova.com

 

Sur le Challenge International du Vin :
https://www.challengeduvin.com

 

Sur les Citadelles du Vin :
www.citadellesduvin.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *