Accueil / Evénements / Renaissance du Château Moulin Riche

Renaissance du Château Moulin Riche

Moulin Riche, auparavant second vin du Château Léoville Poyferré 2ème Grand Cru Classé en Saint Julien, affirme son vignoble et prend le statut de Château

En 1920, la famille Cuvelier rachète le domaine de Léoville-Poyferré à Saint Julien et celui de Moulin Riche. C’est à Didier Cuvelier que revient la direction de l’exploitation en 1979. C’est d’ailleurs ce dernier qui a hissé Léoville-Poyferré au plus haut niveau qualitatif.

A cette époque le vignoble de Moulin Riche ne représentait plus que 4hectares plantés sur un potentiel de 21 hectares. La plantation de toutes les parcelles de Moulin Riche ont été achevé en 1990 ; Les vignes étant arrivées à maturité, elles ont rempli leur objectif à savoir : élaborer des vins qui gagnent en structure tout en gardant leur finesse naturelle et leur « typicité », en veillant à ce que l’oenologie contribue à révéler les données du terroir.

Moulin Riche quitte donc  sa place de second et redevient Château
Une décision légitime car le Château Moulin Riche a fait l’objet d’un acte d’achat à part, à l’époque il était classé Cru Bourgeois Exceptionnel en 1932.

Une décision cohérente. En effet, des analyses du sol ont montré que le bloc de parcelles du lieu dit Moulin Riche produit des vins d’une typicité particulière. Notamment sur les cépages cabernet – sauvignon et merlot, les vins présentent plus de souplesse dans les tannins donc plus accessibles dans leur jeunesse, tout en gardant un équilibre et une élégance propre à St Julien.A l’occasion des Primeurs 2009, le Château Moulin Riche a fait sa première sortie officielle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *