Accueil / Reportages / Édito : 2022 est derrière nous, positivions pour 2023 !

Édito : 2022 est derrière nous, positivions pour 2023 !

 

Ce n’est plus un secret pour personne que de savoir que Bordeaux va mal.…

 

Un mal profond

Décembre est déjà loin…On retiendra une manifestation de producteurs girondins au succès mitigé mais aussi une prise de conscience générale. A la mi-décembre, le CIVB et son courageux président Allan Sichel ont annoncé un programme opérationnel pour endiguer au mieux la crise. Le mal est profond mais beaucoup d’acteurs économiques sont conscients des enjeux. La campagne d’arrachage fait désormais partie des priorités, à condition de trouver les financements nécessaires, qu’ils viennent de la profession, de l’interprofession, de la région, de l’état ou de l’Europe.

 

 

Photo (c) Jean-Bernard Nadeau Décembre 2022

 

Relancer la machine !

Rien n’est gagné, l’urgence est de mise, il faut d’abord relancer la machine « Bordeaux »  tout azimut. Bordeaux à beaucoup d’atouts dans son jeu malgré des budgets de promotion qui seront à la baisse vu la baisse de la production et de la commercialisation.

 

 

 

Bernard Sirot
Journaliste et dégustateur Vintaste

 

 

 

Une réponse à “Édito : 2022 est derrière nous, positivions pour 2023 !”

  1. BONNAMY dit :

    Mr Sirot que de complaisance envers Mr Sichel cela fait 20 ans qu’il est président vice président et re président
    Mr Sirot vous êtes journaliste et viticulteur je m’étonne de votre analyse sortez des salons du CIVB
    Prenez un peu de temps pour venir dans l’Entre deux Mers côtes de Castillon Côtes de Blaye
    Je vous suggère de venir a une réunion cantonale du syndicat des Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *