Accueil / Portraits d’acteurs / Portrait d’actrice : Marion Reculet

Portrait d’actrice : Marion Reculet

 

Marion Reculet, vigneronne, Château Le Camplat.
Photos Jean-Bernard Nadeau – Réalisation Arnaud Fleuri – Interview Frédérique Nguyen Huu.

 

Tout juste diplômée d’un master II en commerce et droit des vins et spiritueux, Marion Reculet entre chez Hennessy pour effectuer son stage de fin d’études. L’expérience se prolonge puisqu’elle passe trois ans à Cognac avant de revenir dans le Bordelais. A l’époque, Marion commence à travailler sur la propriété où elle a grandi et qu’a créée son père. En parallèle, elle exerce à mi-temps comme formatrice en CFA agricole. Pendant six ans, elle cumule ainsi les casquettes avant de se lancer en 2014. A 34 ans, elle s’installe, reprenant les rênes de l’exploitation familiale. Vinifié avec son père, qui reste présent à ses côtés sur la propriété, son premier millésime, 2015, est le fruit d’une très bonne récolte. « Ce qui pour commencer, est tout à la fois bien et pas bien, parce que forcément, les suivants seront plus compliqués… » Pour celle qui ne dispose alors d’aucune formation en œnologie, s’installer constitue un vrai défi. Elle passe néanmoins un bac agricole, puis apprend sur le tas, ce qui apparaît « avec le recul comme une très bonne école, même si pendant longtemps demeure un certain complexe à ne pas disposer de tout le bagage théorique.

 

L’âge de son domaine

Propriété à taille humaine, Château Le Camplat est porté par la philosophie familiale. Père et fille n’aiment rien tant que partager leur passion. Encore aujourd’hui, ce vigneron pur jus, continue de travailler aux côtés de sa fille. Comme Marion, cette propriété de 17 hectares en Blaye de Côtes de Bordeaux a fêté l’an dernier ses 40 ans. Ancien ouvrier viticole, Jean-Louis Reculet a construit Le Camplat au fils des années après voir planté ses premières parcelles en 1979.

 

Nouvelles cuvées

Souhaitant faire évoluer la signature du domaine sans renier les méthodes de vinification qui ont fait le style de ses vins, Marion implante de nouveaux cépages. Aux merlot et cabernet franc, s’ajoutent malbec et petit verdot. L’offre s’étoffe et se diversifie. Si les cuvées prestige et tradition en rouge et blanc sont conservées, la jeune femme imprime peu à peu sa touche avec des nouvelles propositions. Le Petit M, un vin rouge mêlant malbec et merlot est vinifié pour la première fois en 2019. Et s’annonce pour 2020, une cuvée petit verdot. Château Le Camplat, ce sont aussi un rosé et des « bulles fines et bien faites, qui plaisent beaucoup ! » Les vins du domaine sont notamment à découvrir au gré de visites au château. L’offre œnotouristique à Camplat revêt différentes formes : festival, évènements, ou, sur rendez-vous, visite et dégustation.

 

Bio et partage

Parce que cela lui tient à cœur depuis le départ, Marion Reculet se lance dans la conversion en bio. Le domaine entre aujourd’hui dans sa deuxième année et devrait obtenir sa certification en 2022. Pour accompagner ce processus long, compliqué et onéreux, Marion a créé un vignoble partagé. Quatre hectares de vignes, qu’elle partage avec des ambassadeurs et qu’elle vinifie pour eux. Ses 115 associés lui ont apporté leur soutien en se portant acquéreur de quelques pieds de vigne. En retour de leur appui, ils reçoivent le vin issu de leur part de vignoble.

 

Et après

Marion qui vend principalement ses vins à travers les circuits traditionnels cavistes, salons, et plus récemment à l’export, aimerait, une fois la crise sanitaire passée, développer la commercialisation de Camplat aux Etats-Unis, pays-continent qu’elle affectionne. Autrement, elle entend continuer de façonner des vins généreux, en se fondant, comme son père le lui a appris, sur des raisins de qualité grâce à une bonne conduite de la vigne. Elle souhaite également continuer à innover en créant de nouvelles cuvées comme en explorant de nouveaux modes de vinification. Tentée par la mise en commun des expériences, elle travaille actuellement avec huit autres vigneronnes de propriétés, situées dans la même AOC que la sienne, à la création d’une association qui leur permettrait de réfléchir ensemble à des initiatives et projets communs.

 

 

Making of

 

En savoir plus sur le Château Le Camplat

 

4 réponses à “Portrait d’actrice : Marion Reculet”

  1. J.D Dallet dit :

    …très beau texte.
    Bravo

  2. Joëlle Gelez dit :

    Très joli reportage. La relève est assurée au Camplat. Bravo Marion👍
    Bises Joëlle

  3. Gleyzes Yves et Liliane dit :

    Bravo Marion . On est heureux de pouvoir être associés à votre aventure . Continuez à vous faire plaisir en nous offrant ces belles opportunités de dégustation . A bientôt sur le domaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *