Accueil / Evénements / Les Onze Hommes du Vin 2011 de la RVF

Les Onze Hommes du Vin 2011 de la RVF

Revue du Vin de FranceLa Revue du vin de France, premier magazine européen consacré aux vins, s’attache à rendre hommage à des personnalités « qui font briller le vin français dans le monde » en leur remettant les Grands Prix de la RVF.

C’est au Bristol, le 12 janvier, que les onze lauréats 2011 ont reçu leurs trophées dans différentes catégories judicieusement choisies.

Malgré un contexte difficile (crise économique, exportations pénalisées par un euro trop fort, campagnes publiques stigmatisant le vin en France, etc.), « Le vin n’a jamais autant fait rêver. Son univers, sa convivialité, sa culture, le plaisir et la bonne humeur qu’il procure sont les plus puissants des remèdes anti-crise, avec de plus en plus d’amateurs dans le monde entier », se réjouit Denis Saverot, directeur de la rédaction. Un succès planétaire que l’équipe de La Revue du vin de France célèbre désormais à chaque début d’année.

LE PALMARES 2011

L’homme de l’année  Jean-Michel Wilmotte

On croise de plus en plus l’un de nos plus brillants architectes français… dans les vignes ! C’est dans le Médoc en 2006, au château Cos d’Estournel que Jean-Michel Wilmotte a dévoilé en France ses talents d’architecte du vin.

Le vigneron de l’année : Thierry Germain
(Domaine des Roches Neuves, Saumur-Champigny)
Héritier de six générations de vignerons bordelais (originaires du Blayais), Thierry Germain appartient aujourd’hui à l’une des familles vinicoles les plus dynamiques de la Loire.

Les négociants de l’année Nicolas Jaboulet et Marc Perrin
(Maison Nicolas-Perrin, Valence)
Deux grands héritiers du vignoble rhodanien, Nicolas Jaboulet (ex-directeur de la maison Paul Jaboulet et fils) et Marc Perrin (château de Beaucastel à Châteauneuf-du-Pape) se sont associés en 2008 pour créer une maison de négoce originale entièrement vouée à la « syrah haute-couture ».

La cave coopérative de l’année Patrick de Marien et Bernard Pueyo
(Cave d’Embres et Castelmaure, Corbières)
« Au firmament des structures languedociennes, la cave d’Embres et Castelmaure (qui va célébrer en 2011 ses 80 ans !) démontre que le secteur coopératif peut rivaliser avec l’élite du vignoble français ».

Le caviste de l’année Nicolas Stromboni
(Le chemin des vignobles, Ajaccio)
Caviste, mais aussi président des sommeliers de Corse, et gérant de la seule entreprise privée de distribution de vins corses hors de Corse, Nicolas Stromboni ne ménage pas son énergie pour transmettre sa passion pour le vin et pour son île.

L’hyper de l’année Alain Fesselet
(Super U, Le Russey)
« Alain Fesselet n’a pas construit de nouvelle cave, ni fait d’investissements pharaoniques. Si son magasin Super U du Russey (25) est plébiscité par les amateurs et par La RVF, c’est pour la constance et la passion avec lesquelles il soigne depuis des années ses clients. »

La Carte des vins de l’année André Terrail et David Ridgway
(La Tour d’Argent, Paris)
Si Zola le situait aux Halles, la Revue du Vin de France situe le ventre de Paris dans « l’incroyable cave de La Tour d’Argent » aux 450 000 flacons ! Un trésor sur lequel veille depuis 1981 le sommelier David Ridgway.

Le plus bel  accueil dans le vignoble Jean-Michel et Sylvie Cazes
(Le Hameau de Bages, Pauillac)
Dans l’univers des crus classés, Jean-Michel et Sylvie Cazes font figure de précurseurs. Dès 2003, ils ont misé sur l’oenotourisme en créant tout autour de château Lynch-Bages (où sont proposés au public des dégustations et des expositions d’art contemporain) un lieu « d’art de vivre le vin ».

La découverte de l’année Loïc Pasquet
(Liber Pater, Graves)
Loïc Pasquet, 34 ans, ancien ingénieur chez Peugeot, et son épouse Alona, 25 ans ont créé au début des années 2000 Liber Pater, un domaine viticole tout à fait original, tant par sa densité de plantation (jusqu’à 20 000 pieds à l’hectare) que par son mode de culture (ici, le cheval remplace le tracteur) ou la mise en valeur de cépages oubliés comme le castet.

Le coup de cœur du jury Benoist Simmat et Philippe Bercovici
(Les sept péchés capiteux de Robert Parker)
« Robert Parker, le célèbre critique américain, en personnage de BD : même le principal intéressé considère cela comme un honneur ! Pourtant, notre collaborateur Benoist Simmat (scénario) et Philippe Bercovici (dessin) ne lui ont pas fait de cadeau dans leur album intitulé Robert Parker, les sept péchés capiteux.

Prix Diam – L’innovation de l’année
La vitrine d’Eurocave
C’est la Rolls des armoires. Les sommeliers qui ont pu la découvrir récemment en rêvent pour leur restaurant, tout comme les particuliers fortunés…

En savoir Plus : www.larvf.com

Une réponse à “Les Onze Hommes du Vin 2011 de la RVF”

  1. Xavier Perrin dit :

    Le vin Liber Pater (Graves), pour savoir plus sur « La découverte de l’année »:

    Video Liber Pater

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *