Accueil / Reportages / J’ ai fait un rêve pour 2021…

J’ ai fait un rêve pour 2021…

Dans le contexte de morosité actuelle, il faut toujours positiver et quelque peu rêver…

 

BRULAGE DES BOIS DE LA VIGNE APRES LA TAILLE, EN HIVER, VIGNOBLE BORDELAIS, AOC SAINT EMILION, GIRONDE, AQUITAINE, FRANCE

 

Rarement Bordeaux n’aura été confronté à autant de mauvaises nouvelles venant de tous les secteurs d’activités et du monde entier. Le réchauffement est également un souci majeur, notamment pour le merlot, nous y reviendrons prochainement.

 

Comment redonner à Bordeaux son attrait d’antan, ses lettres de noblesse aujourd’hui écornées ?
Les moyens financiers de la relance viendront de la région, de Paris et surtout de Bruxelles mais sans une implication humaine de première force, rien ne sera possible. Il faut d’urgence se poser les bonnes questions et notamment revenir à des pratiques plus naturelles, redonnant au merveilleux terroir de Bordeaux toutes ces chances. Nombreux sont ceux, hommes et femmes attachés à leur terroir, qui veulent s’engager dans cette voie novatrice…

 

Mais surtout gardons notre optimisme en ce début d’année. Refermons vite les portes de cette année 2020 qui aurait du être exceptionnelle, heureusement la qualité de ce millésime est au rendez-vous et nous permet de rêver d’avenir…

 

 

Bernard Sirot
Journaliste et dégustateur Vintaste
(c) Photo JB Nadeau

 

Une réponse à “J’ ai fait un rêve pour 2021…”

  1. pascal Méli dit :

    Merci Bernard !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *