Accueil / Portraits d’acteurs / Portraits d’acteurs : Didier Cuvelier

Portraits d’acteurs : Didier Cuvelier

Didier Cuvelier – Château Léoville Poyferré – AOC Saint-Julien – Second Cru Classé en 1855
Photos Jean-Bernard Nadeau – Réalisation Arnaud Fleuri – English Version  by Maxine Colas

Didier Cuvelier - Château Léoville Poyferré

Didier Cuvelier - Château Léoville PoyferréDidier Cuvelier l’artisan de la renaissance de Léoville Poyferré
Didier Cuvelier, 59 ans, est à la tête d’une grande tribu. Son fils de 15 ans, Louis, et cinq enfants issus du premier mariage de sa femme Florence.

Il est issu issu d’une famille de négociants de vin du nord : c’est en 1804 qu’Henri Cuvelier fonde une maison de commerce en vins à Haubourdin, dans les faubourgs de Lille et c’est en 1920 que ses héritiers Paul et Albert Cuvelier achètent le Château Léovillle Poyferré.

Didier Cuvelier démarre avec une formation d’expertise comptable avant d’entamer le DUAD (diplôme universitaire d’aptitude à la dégustation) en 1976, animé à l’époque par Emile Peynaud. Cette rencontre l’a marqué et cet homme fut pour lui un maître à penser.

En 1979, Didier Cuvelier a 26 ans et reprend la direction de l’exploitation des Châteaux Léoville Poyferré, Moulin Riche et le Crock, un challenge assurément !

 

Didier Cuvelier - Château Léoville Poyferré

Le Château Léoville Poyferré
C’est un Second Grand Cru Classé au Classement de 1855 en appellation Saint-Julien. Ses 80 hectares sont composés à 65 % de Cabernet Sauvignon, 25 % de Merlot, 8 % de Petit Verdot et pour 2 % de Cabernet Franc. Il est complété par le Château Moulin Riche au terroir spécifique et par son second vin, Pavillon de Poyferré.
Les origines de ce vignoble mythique remontent à 1638. A l’époque, il se nomme le Mont-Moytié, du nom de son créateur Jean de Moytié.
En 1740, la propriété est reprise par Alexandre de Gasq, seigneur de Léoville. A la révolution c’est la plus grande propriété viticole du Médoc.
Co-héritier, le Marquis de Las Case émigre et sa part est vendue comme bien national. Elle est rachetée en 1826 par Hugh Barton et sera à l’origine du Château Léoville Barton.
La part de son fils aîné, Pierre-Jean, Maréchal d’Empire représente aujourd’hui le vignoble du Château Léoville Las Cases.
La part de sa sa fille jeanne parvient au gendre de celle-ci, le Baron Jean-Marie de Poyferré, qui accole son nom à Léoville…

La renaissance du Château Léoville Poyferré
Dés son arrive en 1979 Didier Cuvelier comprend le fabuleux potentiel de Léoville Poyferré avec notamment un terroir prédisposé pour l’Excellence. Il entreprend alors un vaste programme de restructuration (extension, arrachage et replantation) de la propriété qui s’achève au printemps 1998. C’est le millésime 1982 qui fit entrer Léoville Poyferré dans la légende et qui entame le début d’une longue série.
Si vous demandez à Didier Cuvelier le millésime dont il est le plus fier ? « Le millésime 2009 noté 100/100 par Robert Parker, même si je suis fier de tous mes millésimes ».

Didier Cuvelier - Château Léoville Poyferré

Le Making Of

English Version
Visualiser ou imprimer le reportage en PDF
Toutes le reportage de Jean-Bernard Nadeau
Site Internet du Château Léoville Poyferré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *