Accueil / Evénements / Atelier BEM : Comprendre le comportement d'achat des consommateurs de vins pour mieux satisfaire leurs attentes 4 mars 2010

Atelier BEM : Comprendre le comportement d'achat des consommateurs de vins pour mieux satisfaire leurs attentes 4 mars 2010

Le Pôle du Vin de BEM organise une série d’Ateliers pour les professionnels de la filière afin de présenter les dernières avancées de la recherche sur les Marchés et Management des Vins et des Spiritueux

Le 4 Mars, à 18h30 à l’Executive Centre de BEM premier Atelier du Vin : présentation et débat avec Hervé REMAUD, Professeur en Marketing à BEM & Chercheur associé à l’Ehrenberg-Bass Institute for Marketing Science  

Demande d’inscription auprès de Borislav CHOPOV : borislav.chopov@bem.edu

Hervé REMAUD
Pendant quelques années, l’Australie a été montré en exemple en matière de pratiques marketings. L’industrie du vin australienne a été une des premières à établir un plan stratégique, et donc à mettre en place des actions marketings visant à atteindre les objectifs affichés. Ces actions ont mis en avant le concept d’orientation-marché par opposition à l’orientation-produit. Cette orientation-marché traduit une meilleure connaissance, en amont, du comportement du consommateur ainsi que ses attentes. Cette connaissance fine du comportement d’achats des consommateurs passe par l’activation de multiples approches de recherche en marketing. Après avoir passé près de cinq années à travailler au sein du Wine Marketing Group à Adélaïde, nous exposons au cours de cette présentation quelques unes de ces approches ainsi que leurs applications et implications pour les entreprises du secteur vitivinicole bordelais. Nous montrerons ainsi que la plupart des consommateurs de vin sont des acheteurs occasionnels de vin, et que la plupart de ces acheteurs ne sont pas loyaux envers une marque, ni envers un niveau de prix, un cépage, ou une boutique de vins. L’implication stratégique pour les entreprises du secteur dans une dynamique de croissance consiste donc à développer leur diffusion numérique (ou disponibilité physique) de leurs vins. De l’utilisation de cartes perceptuelles aux méthodes plus expérimentales, nous montrerons aussi que des outils existent permettant d’appréhender les préférences des consommateurs, et donc de mieux les satisfaire.

PUBLICATIONS du Professeur H. REMAUD  
Remaud H., Lockshin L., (2009), Building Regional Wine Brand Salience, International Journal of Wine Business research. Special Issue on Best-Worst Scaling
Mueller S., Danenberg N., Remaud H., (2009), Australian Market Survey: Are health or environmental claims important to prawns consumers?, Global Aquaculture Advocate, September/October.
Remaud H., Mueller S., Chvyl P., Lockshin L., (2008), Do Australians value organic wines? 4th International Wine Business Conference, Siena, Italy.
Remaud H., Couderc J.-P., (2006), Wine business practices: A new versus old wine world perspective. Agribusiness: An International Journal, Vol. 22 Issue 3, pp. 375-390.
Baritaux V., Aubert M., Montaigne E., Remaud H., (2006), Matchmakers in Wine Marketing Channels: The case of French Wine Brokers.. Agribusiness: An International Journal Agribusiness: An International Journal, Vol. 22 Issue 3, pp. 405-416.
Montaigne E., Remaud H., Sidlovits D., (2005), “Le circuit des cavistes en France”, in E. Montaigne & al. (eds), Bacchus 2006, Paris, Collection Dunod, « La Vigne ».
Couderc J.-P. and Remaud H., (2004), “Gouvernance et performance financière des entreprises françaises de vins tranquilles”, in E. Montaigne & al. (eds), Bacchus 2005, Paris, Collection Dunod, « La Vigne ».
Ayouz M. and Remaud H., (2003), « The Internationalization Determinants of the Small Agro-Food Firms: Hypotheses and Statistical Tests », International Food and Agribusiness Management Review, Vol 5 Iss 2 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *