Accueil / Reportages / Carnet Primeurs millésime 2020

Carnet Primeurs millésime 2020

DEGUSTATION VINS PRIMEURS 2018, CHATEAU FIGEAC, PREMIER GRAND CRU CLASSE, AOC SAINT EMILION, LE 2 AVRIL 2019, SAINT-EMILION, GIRONDE, AQUITAINE, FRANCE

(c) JB Nadeau

Notes sur les dégustations du millésime 2020 avec Henri Boyer, Thierry Jouan et Thomas Marquant. Photo JB Nadeau.

 

Henri Boyer, oenologue Oenoconseil et vigneron au Château Fleur La Mothe, « Un millésime fin et précis qui ravira les amateurs de Sauternes de style moderne »,  le 31 mai.

 

Un millésime fin et précis qui ravira les amateurs de Sauternes de style « moderne ».
On aurait pu s’attendre à un millésime un peu creux … , il n’en est rien grâce à une sélection minutieuse à la vigne, mais surtout au chai. Choisir les meilleurs lots, travailler les assemblages. La réussite à un prix : La quantité de premier vin sera faible mais la qualité surprenante.
Les vins sont fins, frais, tendus, des notes florales et un joli fruit très précis et pour autant d’une belle intensité. Pour finir, un bel équilibre, un Sauternes intense et délicat.
Quelques crus ayant eu une botrytisation plus tardive sont sur un registre aromatique plus classique, des notes de fruits confits avec une belle concentration.

Laboratoire Oenoconseil Preignac  et Château Fleur La Mothe

 

Thierry Jouan, oenologue au Laboratoire Jouan-Crebassa, « Peut-être un classique d’un nouveau genre »,  le 12 mai.

 

A l’heure où la France se confinait le millésime 2020 émergeait de son cocon pour un débourrement des plus précoces au 17 Mars. Précocité quelque peu entamée par la sècheresse très sévère de la mi-juin à la mi-août sur les zones les plus exposées, mais dans l’ensemble la réserve hydrique accumulée au printemps aura permis une évolution de la maturité dans d’excellentes conditions. Bien que précoce le 2020 a atteint un niveau de maturité exceptionnel. L’enfant précoce est aussi un surdoué…
Ce qui apparait remarquable dans ce millésime c’est qu’il concilie densité-harmonie et subtilité. Une richesse de structure aux tanins civilisés, un équilibre avec beaucoup de fraîcheur et une palette aromatique d’une grande complexité.
Les tanins sont bien présents mais veloutés presque suaves ; une dynamique de bouche quasi désaltérante harmonieusement soutenue par des arômes ou s’entrelacent le fruité et le floral avec une présence singulière de notes typées roses ou pivoine.
De par sa fraicheur on peut voir dans ce millésime une expression classique du style bordelais mais d’un autre côté cette matière en bouche très tactile, très caressante et cette palette aromatique très raffinée lui confère un aspect inédit. Peut-être un classique d’un nouveau genre.

Laboratoire Jouan Crebassa

 

GIRONDE (33), SAINT-EMILION, PRELEVEMENT D'UN VERRE DE VIN DANS UNE BARRIQUE AVEC UNE PIPETTE POUR LA DEGUSTATION ET LE SUIVI DE VINIFICATION // FRANCE, GIRONDE (33), SAINT-EMILION, SAMPLING A GLASS OF WINE IN A BARREL WITH A PIPETTE FOR TASTING AND VINIFICATION MONITORING

(c) JB Nadeau

Thomas Marquant, oenologue Oenoconseil, « un peu moins concentré mais beaucoup plus équilibré », le 31 mai.

 

Les conditions climatiques, un printemps pluvieux suivi par quasiment 2 mois d’un temps estival rafraichi à point nommé par les averses de la mi-août, ont permis d’amener les raisins dans de très bonnes conditions de maturité. Les vins sont maintenant assemblés depuis environ 6 mois et sont en cours d’élevage. Les aromatiques sont déjà très intéressantes et surprenantes de fraicheur avec de très belles notes de fruits rouges et bleus mais également des notes florales assez légères. Beaucoup de gourmandise. Par rapport aux très beaux millésimes 2018 et 2019, le millésime 2020 est certainement un peu moins concentré mais beaucoup plus équilibré. Pour cause, des degrés alcooliques très raisonnables et des acidités un peu plus marquées qui contrebalancent une belle trame tannique très soyeuse. Des vins taillés pour la garde mais qui pourraient paraître « déjà prêts à consommer » et que la fin d’élevage va rendre encore plus élégants.

Oenoconseil Pauillac

 

DEGUSTATION VINS PRIMEURS 2018, AOC SAINT EMILION,POMEROL,FRONSAC, SALLE DES DOMINICAINS, LE 2 AVRIL 2019,SAINT-EMILION, GIRONDE, AQUITAINE, FRANCE

(c) JB Nadeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *