Accueil / Portraits d’acteurs / Portraits d’acteurs : Bruno Boidron

Portraits d’acteurs : Bruno Boidron

Bruno Boidron, Editions Fèret

Bruno Boidron – Les Editions Féret

Photos Jean-Bernard Nadeau – Vidéo Arnaud Fleuri – English Version by Maxine Colas

Bruno Boidron, Editions Fèret
Bruno Boidron, Editions FèretBruno Boidron

Rien ne prédestinait ce provençal à se retrouver à la tête des éditions Féret. Rien ou presque, petit-fils de viticulteur, la vigne et le vin ne lui sont pas étrangers dès sa plus tendre enfance.
À son arrivée à Bordeaux à la fin des années 1970, il entreprend des études en économie et travaille dans le même temps au sein d’une maison de négoce bordelaise.
Par passion pour le livre, il collaborera et travaillera par la suite pour divers éditeurs, dont Hachette, Flammarion, Gallimard…
Sa carrière professionnelle, débute ainsi entre le vin (négoce et production), le journalisme (presse financière essentiellement), et l’édition.

Associer ses passions relève du défi, mais devient possible en 1993 lorsque les héritiers de la maison Féret, s’associent à de nouveaux actionnaires pour redynamiser cette société centenaire. Il quitte alors Paris, où il travaille depuis quelques années, et reviens s’installer à Bordeaux.
En 1995 il est nommé directeur de la maison, et en 2003 il en assure le devenir, en réunissant un groupe de nouveaux actionnaires passionnés par la vigne et le vin.

 

Bruno Boidron, Editions FèretLes éditions Féret : Défendre la Lettre et l’Esprit du Monde du Vin, 198 ans d’Histoire et de Passion
En 1812, Jean Baptiste Féret (aîné) fonde une librairie à Bordeaux. Le brevet de libraire étant un privilège, Jean Baptiste l’acquiert en 1813. En 1821, il s’installe au n°30 des fossés du Chapeau rouge. Son fils Michel-É. Féret, prend sa succession en 1841, la librairie prend le nom de Librairie Féret & Fils, 2 place Saint-Rémi. Son entreprise prospère rapidement. En 1845 il s’installe 15, Fossés de l’Intendance. Éditeur en même temps que libraire, 1850 est une année qui va profondément marquer la Maison Féret et notamment son devenir dans le monde de l’édition. Michel-É. Féret propose à Charles Cocks d’éditer en français son guide des vins de Bordeaux. Ainsi paraît, en 1850, le Guide de l’étranger à Bordeaux et dans la Gironde. Bordeaux, ses environs et ses vins classés par ordre de mérite : le premier “ Féret ”.
Témoin du travail et de l’économie de toute une région, au fil du temps et des éditions successives, cet ouvrage véhicule dans le monde entier le renom des vins de Bordeaux, au point d’être appelé la  » Bible des Vins de Bordeaux « , ou encore plus familièrement  » Le Féret « .
Plus de cent ouvrages, réunissant comme auteurs les plus grands spécialistes sont édités entre 1998 et nos jours.
Le XXIe siècle débute avec une nouvelle édition de Bordeaux et ses Vins. Féret est bien dans son époque et prépare une traduction en mandarin pour 2012, son bicentenaire !


Fin 2010 chez Féret

Une nouvelle collection pratique d’ouvrages techniques sera présentée à Vinitech, la collection des précis Féret.
Cette fin d’année illustre bien par ailleurs l’évolution d’un catalogue toujours en mutation :
– l’humour avec Jean-Pierre Gauffre et son petit dictionnaire absurde et impertinent de la vigne et du vin, car sommes toutes il vaut mieux rire que pleurer
– Les mains du Vin, le cœur de la terre de Stéphanie Reiss un hymne au savoir faire séculaire de nos vignerons, la passion avant tout
– Le soufflé sur la Truffe, car il est un grand bonheur sur terre, la gourmandise, celle de la vie que l’on croque par les deux bouts
Bruno Boidron, Editions Fèret

Making-Off

 

Plus de Photos

Visualiser ou imprimer le reportage en PDF

À découvrir sur le catalogue de plus en plus gourmand des Editions Fèret

English Version

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *