Accueil / Marché / Tendances du marché français du vin et des spiritueux

Tendances du marché français du vin et des spiritueux

Extraits de l’étude Vinexpo/ISWR concernant le marché français des Vins et Spiritueux

Ralentissement de la baisse du marché français des Vins
En 2007, la consommation de vin en France (vins tranquilles et effervescents) a baissé de 7,58 % par rapport à 2003. Cette baisse continue de la consommation de vin en volume depuis les années 60 semble cependant marquer le pas. En effet, après une baisse de l’ordre de 3% par an en 2004 puis 2005, on a assisté à un ralentissement de l’ordre de 1,2% en 2006 et 2007. 2008 confirme cette tendance (prévision de -1,1% versus 2007) et l’étude Vinexpo/ IWSR prévoit qu’entre 2008 et 2012 la baisse de consommation ne devrait être que de 2,18%.
La baisse de la valeur des ventes est inférieure à la baisse en volume pour les vins tranquilles. En 2007  baisse de 7,71% par rapport à 2003 alors que la consommation en volume reculait de 8,68% sur la même période. Entre 2008 et 2012, la consommation devrait reculer de 2,9% en volume alors que le chiffre d’affaires devrait diminuer de 1,90%.
Augmentation de la consommation de vins effervescents et de rosé
Entre 2003 et 2007, la consommation des vins effervescents, qui représente 9,6% de la consommation totale de vin, a connu une croissance de 4,15 % pour atteindre 31,53 millions de caisses. Cette croissance se poursuivra au même rythme (+4,5%) d’ici 2012. La croissance de la consommation du vin rosé, qui représente désormais 22,34% de la consommation totale de vin, ne se dément pas : + 3% par an en moyenne sur 10 ans.
Les «segments» supérieurs du marché connaissent le développement le plus rapide
En 2007, les vins tranquilles commercialisés à plus de 10 dollars la bouteille  représentaient seulement 5,8% des volumes consommés en France (8% au niveau mondial) en hausse de 1,44 % par rapport à 2003. Entre 2008 et 2012, ils progresseront de 11,2% et représenteront alors 6,7% de la consommation des Français.
Entre 5 et 10 dollars la bouteille (3,75 à 7,5 €), l’étude Vinexpo/ IWSR prévoit, qu’après un recul de 12,41% de consommation entre 2003 et 2007, les vins commercialisés dans ce segment de prix connaîtront une hausse de consommation de 12,9% entre 2008 et 2012 et représenteront dès lors 6,75 % de la consommation à cette date.
Enfin, la consommation des vins vendus à moins de 5 dollars (3,75 €) la bouteille poursuit sa baisse, qui devrait être de 6,21% entre 2008 et 2012.

Le marché des spiritueux en France
Croissance de 1,8% entre 2003 et 2007. Nouvelle augmentation de consommation de 3,13% des spiritueux en France entre 2008 et 2012.
La France reste le premier pays consommateur de scotch whisky au monde et sa consommation devrait augmenter de nouveau de 7,87% entre 2008 et 2012.
La vodka et le rhum connaissent de fortes augmentations de consommation alors que les liqueurs, le gin et le cognac/armagnac reculent dans la consommation des Français.
Les « spiritueux nationaux » et notamment les anisés poursuivent une baisse de consommation régulière et devraient voir leur consommation reculer de 4,41% entre 2008 et 2012.

En savoir plus  :
Anne Cusson – Directrice du Département Presse
Juliette Demptos – Attachée de Presse
presse@vinexpo.com

2 réponses à “Tendances du marché français du vin et des spiritueux”

  1. PERETTI Grégory dit :

    Bonjour,
    Je souhaiterai savoir ou je pourrai trouver le diagnostic externe du pastis RICARD (marché anisés).
    Plus particulièrement un MODE, TC.
    Ricard ne publie que très peu d’élément y compris au sein de PERNOD RICARD.

    Par avance merci de votre réponse.

    Cordialement,

    Grégory PERETTI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *