Accueil / Marché / Stratégie Château La Dauphine

Stratégie Château La Dauphine

Développer son château en le faisant devenir une marque, ceci en réunissant à la fois l’authenticité d’un terroir, une qualité régulière et une notoriété internationale

C’est ce que souhaite Guillaume Halley, gérant du Château de La Dauphine, une propriété reconnue pour son innovation depuis son acquisition par Jean Halley en 2000, et qui a vu ses ventes augmenter de 25% en 2007.

La stratégie de Mr Halley se résume ainsi :
• La fusion de ses deux vins (Château de La Dauphine et Canon de Brem) afin de garantir des volumes plus importants et de proposer une seule marque
• La collaboration étroite avec des négociants de Bordeaux, afin de mieux cibler les marchés et de construire des stratégies adaptées pour chacun d’eux
• La mise en place d’une politique de prix juste et régulière
• La création d’une nouvelle étiquette et d’un nouveau packaging, pour offrir une image qualitative, simple et marquante
• L’introduction d’un deuxième vin, afin de renforcer la qualité et le nom de la marque

« Notre propriété est située sur l’appellation de Fronsac. Malgré sa proximité avec Saint Emilion et Pomerol, cette appellation souffre de son manque de notoriété. De ce fait, notre stratégie s’est axée sur le développement de la marque du château plutôt que sur la mise en avant de l’appellation » explique Guillaume Halley. Bordeaux compte 57 appellations et rencontre souvent des difficultés à trouver une identité pour chacune. Nous pouvons constater cette tendance décrite par Mr Halley ailleurs à Bordeaux avec par exemple, les régions des Côtes de Bordeaux qui se sont réunies pour créer une appellation unique. Le CIVB soutient cette approche dans sa nouvelle campagne publicitaire en mettant en avant le mot « château ».

L’an dernier, Mr Halley a diminué le nombre des négociants avec qui il travaille, en privilégiant ceux qui présentaient la plus grande transparence et le meilleur dynamisme. Il s’assure que toutes les personnes dans le circuit d’achat goûtent ses vins et les comprennent pour qu’ils puissent mieux les expliquer au consommateur final. « Notre vin reste un produit de terroir » dit Mr Halley. « Bien qu’il soit différent d’un millésime à l’autre, nous maintenons le meilleur niveau de qualité possible, afin que les consommateurs soient assurés qu’une bouteille Château de La Dauphine leur procurera toujours du plaisir ».

Contact: Stephanie.barousse@chateau-dauphine.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *