Accueil / A ne pas manquer / Rencontre avec Jean-Philippe Pricart

Rencontre avec Jean-Philippe Pricart

A deux semaines environ de la clôture des inscriptions du Challenge International du Vin, le 25 janvier prochain, nous avons rencontré Jean-Philippe Pricart, président du Concours des Vins, organisateur de l’événement.

 

 

 

Agence Fleurie
Bonjour Jean-Philippe, tout d’abord pouvez nous en dire sur vous et votre parcours ?
Jean Philippe Pricart
Je me suis destiné très tôt à la Vigne, après un IUT Agro et l’obtention d’un DNO (diplôme National d’œnologue), j’ai obtenu un Master de Gestion en exploitation agricole. En 1986 j’entre chez Giraud, négociant et producteur, puis chez Calvet en 1988 où je resterai comme directeur des achats jusqu’en 1999. J’ai alors envie de nouvelles aventures et de 2000 à 2009 je prends une responsabilité bien différente en devenant le responsable commercial de la Tonnellerie Doreau à Cognac. C’est une période passionnante, faite de rencontres humaines et de voyages. En 2010 j’ai l’opportunité de devenir le responsable technique des Vignobles Arrivé. Il était temps pour moi de revenir plus prés du terroir et de la production de vin ; et de mon pays puisque je suis originaire de Gémozac, à 5 kms de notre Domaine du Tailland !

 

AF
Pouvez-vous nous présenter les Vignobles Arrivé ?
JPP
Jean Guy Arrivé a débuté l’aventure en 1972 en rachetant des vignes à l’abandon. C’est aujourd’hui son fils Bruno qui a pris les commandes alors que son petit-fils Guillaume fait lui aussi déjà partie de l’aventure. Actuellement l’entreprise compte plus de 250 hectares de vignes. La part du vin est d’environ 30 %, en croissance, la majorité reste encore du Pineau et du Cognac. Les vignobles comptent plusieurs productions : le Château Bellevue, le Domaine du Taillant, le Domaine Elisabeth et l’emblématique Talmondais qui fait partie des locomotives de l’IGP Vin de Pays Charentais avec un terroir unique sur la falaise des Hauts de Talmont. Les vignobles ont aussi une activité oenotouristique avec le Talmondais et une activité de pépinières pour la filière vin bordelaise.
Mais la principale originalité de l’entreprise c’est la maitrise de son réseau de distribution. Nous nous appuyons sur un réseau de près de 25 points de vente le long de la côte Atlantique, de Noirmoutiers à Talmont.

 

AF
Et comment avez-vous rencontré le Concours des Vins et ses deux concours phares, Challenge International du Vin et Citadelles du Vin ?
JPP
Par amitié tout simplement ! L’œnologue Hervé Romat est un vieil ami de la faculté d’œnologie, c’est en partie grâce à lui que je suis devenu œnologue. Il était engagé pour le Concours des Vins et il m’en a parlé. Bernard Doneche (ancien doyen de la faculté d’œnologie aujourd’hui décédé), l’un des fondateurs du concours, cherchait des bénévoles aux fortes compétences techniques pour alléger un peu son rôle. J’ai alors accepté de venir rendre service et j’ai donc débarqué en 2000 avec comme mission d’organiser le tri des échantillons pour les dégustations, une mission lourde et principalement manuelle à l’époque. Je n’ai plus quitté le Concours des Vins. Ces concours prestigieux sont bâtis sur un réseau de bénévoles et un noyau de 6 salariés qui sont une véritable famille.

 

 

Jean-Philippe Pricart, CDV, Challenge International du Vin, Concours des Vins, le 29 Octobre 2018, ©Jean-Bernard Nadeau

AF
Vous pouvez nous en dire plus sur ces concours ?
JPP
Le Challenge International du Vin est né véritablement en 1976, il s’est internationalisé en 1981 avec l’ouverture du salon Vinexpo. Aujourd’hui il compte près de 5 000 échantillons de vins et spiritueux tous les ans avec un tiers de vins et spiritueux primés au maximum, pour chacune des catégories présentées (règles de la DGCCRF). C’est un concours de référence, orienté vers le consommateur : chaque jury est constitué de 4 dégustateurs d’origines différentes : un viticulteur, un technicien du vin, un distributeur et un amateur averti. La volonté est que les vins primés rencontrent les goûts du consommateur final, ces vins doivent lui plaire.
Le Concours Citadelles du Vin a un positionnement différent. Tout d’abord il est agréé OIV (30 % de vins primés seulement) et fait partie de la Vinofed (Fédération Mondiale des Grands Concours Internationaux de Vins et Spiritueux). Chaque jury est constitué uniquement d’experts de la dégustation de renommée internationale, étrangers à 70 %. On a donc un palmarès davantage orienté BtoB, il s’agit de convaincre les acheteurs internationaux. Ce concours est organisé sur 3 jours et compte environ 1 000 échantillons.

 

AF
A quelques jours de la clôture des inscriptions au Challenge International du Vin, pouvez-vous nous dire quelques mots sur son actualité ?
DM
En tant qu’organisateur notre actualité est notre certification en cours à la norme iso 9002 (nous avions déjà été certifiés iso 9001). C’est un travail de fourmi mais une garantie de transparence, de rigueur pour le consommateur final. Il s’agit pour nous de toujours s’améliorer, de rester dans le peloton de tête des Concours Internationaux. Nous pensons que face à l’augmentation du nombre des concours, c’est notre sérieux qui garantira notre pérennité. C’est aussi dans cet esprit que nous avons déplacé le Challenge International au Palais des Congrès de Bordeaux, il s’agissait d’obtenir des conditions de dégustation optimales pour nos 800 dégustateurs.

« c’est notre sérieux qui garantira notre pérennité« 

 

AF
Et sur le concours lui même, des nouveautés ?
JPP
Cette année pour la première fois nous offrirons des Master Class à tous nos lauréats 2019, pour pouvoir présenter leurs vins aux acheteurs à Vinexpo (Tasting Lounge, Hall 3 le mardi 14 mai de 10h à 18h30). C’est le second volet de nos évolutions, nous pensons qu’aujourd’hui un grand Concours des Vins doit être exemplaire sur le sérieux de son organisation mais aussi qu’il doit s’impliquer pour la valorisation des vins primés.

 

AF
Quelques précisions sur les dates clefs ?
JPP
Citadelles du Vin
– Inscriptions jusqu’au 15 janvier.
– Réception à nos chais jusqu’au 31 janvier.
– Dégustations : l6, 17 et 18 mars
– Résultats : 20 mars
Challenge International du Vin
– Inscriptions jusqu’au 25 janvier.
– Réception à nos chais jusqu’au 31 janvier.
– Dégustation : 12 et 13 avril
– Résultats  : 19 avril
Promotion des lauréats des 2 concours
– Remise des prix : 12 Mai à la Cité du Vin
– Master Class des vins primés : 14 mai à Vinexpo.

 

 

 

 

Plus d’infos :
Sur les Vignobles Arrivé :
www.vignoblesarrive.eu

 

Sur le Challenge International du Vin :
https://www.challengeduvin.com

 

Sur les Citadelles du Vin :
www.citadellesduvin.com

 

Photos (c) JB Nadeau

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *