Accueil / Portraits d’acteurs / Portraits d’acteurs : Véronique Sanders

Portraits d’acteurs : Véronique Sanders

Véronique Sanders – Château Haut-Bailly

Photos Jean-Bernard Nadeau – Vidéo Arnaud Fleuri – Traduction Maxine Colas

Véronique Sanders
Véronique Sanders est l’une des rares femmes du bordelais à diriger un Château alors que rien ne la prédestinait à reprendre le flambeau familial : un rêve d’enfance qui se réalise.
Après deux ans de préparation aux Grandes Ecoles françaises, Véronique Sanders s’oriente vers des études d’économie, obtient sa licence puis le diplôme du Magistère au CELSA (Master) à la Sorbonne (Paris). Elle débute sa carrière professionnelle chez Publicis-FCB à Paris puis à Prague. Décidant de parfaire ses connaissances sur le vin, elle revient à Bordeaux en 1997 pour passer le diplôme du DUAD à la Faculté d’oenologie.

A la suite de la vente du Château Haut-Bailly par son grand-père, Jean Sanders, Robert G. Wilmers lui confie le poste de directrice commerciale en 1998 puis gérante de la propriété en 2000. Elle dirige le domaine dans un esprit de continuité familiale mais avec un dynamisme renouvelé grâce aux investissements importants du nouveau propriétaire. Son objectif : permettre aux vins de Haut-Bailly d’atteindre l’excellence et perpétuer leur élégance. De 2006 à 2009, elle a également été Présidente des Crus Classés de Graves.

Le Château Haut-Bailly
Situé aux portes de Bordeaux, sur une magnifique croupe de Pessac-Léognan, le Château Haut-Bailly, Cru Classé de Graves, domine depuis plus de quatre siècles un vignoble d’un seul tenant de 30 hectares uniquement consacré aux cépages rouges. Cette propriété représente l’archétype du style des vins de Graves, avec des tannins voluptueux et soyeux, un fruit sensuel et raffiné.

Des recherches approfondies sur l’histoire de Haut-Bailly ont démontré l’ancienneté de ce vignoble qui remonte au XIVème siècle. C’est au cours du XIXème siècle que la réputation du Crû est établie, grâce à la volonté et au dynamisme d’un personnage légendaire, Alcide Bellot des Minières. A partir de 1955, la famille Sanders s’attache à redonner à la propriété tout le prestige qui était alors le sien. Cette politique de qualité très exigeante est désormais poursuivie par Robert G. Wilmers, propriétaire depuis 1998 et Véronique Sanders, qui en assure aujourd’hui la gestion.

Le vignoble repose sur un sol de sables et de graves et un sous-sol de faluns composés de pierres fossiles qui se sont structurés en une véritable mosaïque de micro-terroirs, parfaitement drainés. L’encépagement est composé de cabernet sauvignon (64%), de merlot (30%) et de cabernet franc (6%). Le vignoble se caractérise également par ses exceptionnelles vignes centenaires sur un quart de sa superficie.

Le Millésime 2009, dans la lignée des plus grandes années !
Robert Parker : 96-98+/100 – Jacques Dupont : 18/20 – La Revue du Vin de France : 18,5-19/20 – Wine Spectator : 95-98
Coup de Coeur Vino Magazine : « fraîcheur, fruits murs, remarquable équilibre et élégance, imposante structure tannique mais soyeuse, notes de cacao.
Probablement le meilleur Haut-Bailly dégusté en primeur ! »

Le reportage en Vidéo

 

Plus de Photos

Visualiser ou imprimer le reportage en PDF

En savoir plus sur le Château Haut-Bailly

English version

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *