Accueil / Portraits d’acteurs / Portraits d’acteurs : Jean-Pierre Xiradakis

Portraits d’acteurs : Jean-Pierre Xiradakis

Regard Jp XiradakisEn 1968 Jean-Pierre Xiradakis ouvre un petit local dans un quartier mal considéré de Bordeaux, une histoire commence, celle de La Tupina

Avec notre photographe Jean-Bernard Nadeau

Bandeau Jp Xiradakis
Jean Pierre Xiradakis

Jean-Pierre Xiradakis est né à Blaye. Son père espérait le voir devenir Quincailler. Mais après mai 1968, il abandonne son CAP pour acheter 700 francs, grâce à sa fiancée, un petit local 6 rue de la Porte de la Monnaie, dans un quartier de Bordeaux à l’époque très mal considéré. Secondé par son frère il y lance un restaurant basé sur  les produits du Sud-Ouest. Le chaudron installé alors dans la cheminée (Tupinã en espagnol) y restera, il donnera son nom au restaurant et sa silhouette au logo. C’est parti pour quelques années de galère et une grande aventure

Depuis sa création, à travers les modes La Tupina a su garder son cap : ici on cuisine à la graisse d’oie, on aime les haricots mijotés au lard, on ajoute des copeaux de foie gras dans les macaronis. Cette cuisine authentique est mise en scène en la replaçant dans son univers, petites cocottes de table, poêlon de terre : le produit est vedette… Progressivement La Tupina a donné à cette cuisine simple, régionale, une aura nationale puis internationale. Aujourd’hui La Tupina forme des jeunes cuisiniers du monde entier. En 1994, The International Herald Tribune le classe « Meilleur bistrot au monde » et The New York Times  lui offre sa Une. En 1995, La Tupina est élue « restaurant of the year »par Times magazine. D’Alain Delon à Jamel Debbouze en passant par Jacques Chirac, les célébrités s’y succèdent. La Tupina est aujourd’hui une adresse internationale, une vitrine pour Bordeaux et ses vins.
La Tupina

Jean pierre XIRADAKIS n’a jamais souhaité trop développer le nombre de couverts de son adresse historique, mais il a souhaité faire revivre la tradition des Bars Caves de quartier. C’est ainsi qu’est née la Table des Vignerons à la Tupina puis le 14 mai 2001, le BAR CAVE de la Monnaie, à deux pas de « La TUPINA ». Cet endroit convivial, rétro est un lieu de rencontre où le VIN est omniprésent. C’est un coin où l’on peut grignoter un morceau sur le pouce pour l’apéro comme une assiette de jambon de porc noir, un camembert rôti, ou un foie gras. C’est également une cuisine de bistrot avec un plat du jour le midi.
Bar Cave

Contacts :
Le Bar Cave de la Monnaie : 05 56 31 12 33
www.latupina.com

Visualiser le reportage en pdf
Plus de photo

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *