Accueil / Dossiers / Oenotourisme : un label français "Vignobles et Découvertes"

Oenotourisme : un label français "Vignobles et Découvertes"

Le 17 décembre  2009, Hervé NOVELLI, secrétaire d’État, a donné le coup d’envoi  au label œnotourisme français « Vignobles et Découvertes » devant le Conseil supérieur de l’œnotourisme

Le Conseil Supérieur de l’Œnotourisme a remis le cahier des charges définissant le label « Vignoble et Découvertes ». Il a dévoilé  les modalités permettant aux acteurs touristiques d’un territoire d’obtenir le label œnotourisme.

Premier producteur de vins au monde et première destination touristique, la France attire chaque année près de 5 millions de touristes français et 2,5 millions de touristes étrangers sur le thème du vin. Soucieuses à la fois de répondre à leurs attentes, de participer à l’animation du territoire local et de favoriser les retombées économiques, certaines régions ont engagé des actions pour développer l’œnotourisme, allant parfois jusqu’à l’organisation de produits touristiques : routes touristiques, visites de caves, séjours œnologiques, manifestations locales, gîtes et chambres d’hôtes spécialisés. Pourtant, l’offre française en la matière est encore limitée et très éclatée, ce qui en limite la visibilité et l’accès.

Attribué par les Ministres chargés de l’Agriculture et du Tourisme, sur recommandation du CSO, pour une durée de trois ans, le label « Vignobles et Découvertes » dévoilé aujourd’hui permettra d’offrir plus de visibilité à la destination et plus de lisibilité au client. Il permettra d’identifier une destination d’un périmètre d’environ 30 kms conforme à l’échelle d’un territoire visité lors d’un court séjour proposant une offre complète accessible sur cette durée : vignoble, patrimoine culturel, naturel, immatériel (gastronomie, savoir-faire), activités de loisirs, événements, hébergement, restauration…

Un appel à projets sera lancé le 27 janvier 2010 par Bruno LE MAIRE, ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, et Hervé NOVELLI auprès des destinations candidates. Une réunion du Conseil Supérieur de l’Œnotourisme se tiendra au printemps pour l’examen des candidatures, après instruction par Atout France. Les propositions de destinations du CSO retenues par les Ministres en charge du Tourisme et de l’Agriculture constitueront les premiers labellisés pour l’été.

Contact : http://agriculture.gouv.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *