Accueil / Dossiers / Millésime 2008 : enfin du soleil

Millésime 2008 : enfin du soleil

Impressions de fin septembre

Huit jours de soleil et une quasi certitude de fixation de l’anti-cyclone sur notre région redonne du sourire aux vignerons, par Bernard Sirot
Les maturités sont cependant encore faibles sauf pour les sauvignons en blancs et certains secteurs précoces pour le merlot. Patience donc …
Les vendanges devraient se généraliser milieu de cette semaine pour les sémillons et dans huit jours pour le merlot.
Quand aux liquoreux, la patience et des nerfs solides risquent une fois de plus d’être nécessaires pour optimaliser une récolte dont on peut déjà dire qu’elle sera faible.
Wait and see…
Site de Château Closiot

Les vendanges en Blanc ont commencé au Château Pique Caillou, commentaires de Monsieur Paulin Calvet, gérant propriétaire

Vendanges au Château Pique-Caillou from vininews on Vimeo

Un millésime proche de 1988, selon le CIVB
La climatologie, les stades phénologiques, les dates de vendanges et de prévision de rendements sont très similaires entre ces deux millésimes.
1988 a été qualifié de « Bordeaux classique ». Les vendanges des raisins blancs sont en cours. Les vendanges des raisins rouges sont prévues fin septembre/début octobre,
selon les zones et les appellations. Les dates des vendanges de cette année seront très proches des dates de
la décennie 80 (à l’exception de 82 et 89). Ban des vendanges 1988 : 19 septembre pour les blancs et 26 septembre pour les rouges et les liquoreux
Le volume de la récolte* sera relativement faible, entre 5,2 millions et 5,5 millions d’hectolitres, en raison de phénomènes physiologiques (faible initiation florale) doublés de phénomènes climatologiques (grêle, gel) et de
pression de mildiou. A ce jour, l’état sanitaire est globalement bon.
Une maturité qui évolue favorablement : l’évolution de la maturité est très variable selon les parcelles. Elle dépend de l’implantation et de l’état du vignoble ainsi que des caractéristiques du sol.
Actuellement les belles amplitudes thermiques diurnes-nocturnes sont favorables à la synthèse des arômes pour les blancs et des anthocyanes pour les rouges. Les raisins rouges sont beaux. Les pellicules des baies sont épaisses, riches en matière colorante et tanins.
Le communiqué du CIVB

Bernard Fargesregain d’optimisme dans les vignes des AOC Bordeaux et Bordeaux Supérieur grâce à un merveilleux mois de septembre
Le mois de septembre tient ses promesses et arrive à point : sécheresse, soleil, nuits fraîches… le temps idéal pour mûrir les grappes, développer le potentiel aromatique des baies et conserver un bon état sanitaire. Si le beau temps revenu ne remplira pas les cuves, chaque jour qui passe apporte désormais un gain en qualité.
En ce qui concerne les cépages blancs, les vendanges sont déjà bien avancées et confirment la tendance annoncée au début du mois : La qualité aromatique est excellente mais les quantités sont hélas très largement déficitaires : peu de chance de dépasser les 40hl/ha en moyenne.
Pour les rouges, les conditions climatiques favorables permettent une très bonne évolution de la maturité avec, selon les derniers résultats des contrôles effectués par les œnologues de la Chambre d’Agriculture, « un gain notable en anthocyanes, caractéristiques des raisins rouges de qualité… Pour les merlots la richesse en sucres s’avère du même niveau que l’année dernière et les cabernets sauvignons confirment leur très bonne évolution sur tous les paramètres … ». Avec des prévisions météorologiques qui s’annoncent propices pour les dix prochains jours, c’est donc dans une ambiance beaucoup plus sereine que la récolte des merlots va commencer dans les prochains jours. Très faible en volume, le millésime 2008 pourrait bien s’avérer très surprenant en qualité.  A suivre…!!!

De bons merlots selon le Château d’Agassac
Selon Jean Luc Zell du château d’Agassac à Ludon-Médoc: « les merlots se croquent déjà très bien et sont savoureux; cela a bien évolué depuis quelques jours, l’état sanitaire est bon, les indice d’anthocyanes sont excellents, supérieurs à 2005, le degré est bon, on va pouvoir les vendanger la semaine prochaine, et je sais déjà que ces merlots seront entre bons est excellents. Je sais aussi que les volumes seront bas (ceci explique peut-être cela), vers 25hl/ha pas plus. Je pense que la rive droite avec sa majorité de Merlots dpoit être très contente aujourd’hui de ce qui se prépare.
Chez nous il n’y a que 50 % de merlots , et pour le restant, 50% de cabernets sauvignons, je ne peux encore rien dire, car ce n’est pas mûr.  Il va falloir attendre Octobre pour les ramasser, c’est toujours inquiétant à cause des aléas climatiques. On ne saura qu’après si c’est bon pour ce cépage. Pour le moment ça tient bien, il fait beau et frais.et cela doit continuer jusqu’au 5 à 10 octobre. Je l’espère!
Source :
Jean-Christophe ESTEVE – jce@sovinat.fr

8 à 10 jours de retard dans la maturation à Plaimont
Après un printemps particulièrement arrosé et frais ayant entraîné un retard de la floraison, les conditions climatiques de cet été, plus frais que la normale mais sans pluies excessives sont très favorables à
l’expression aromatique des vins blancs.
L’absence de stress de la vigne et le contraste des températures entre le jour et la nuit avec un ensoleillement modéré permettent une meilleure concentration en précurseurs aromatiques de type thiols
(aromes d’agrumes et fruits exotiques).
Pour les vins rouges, la phase de maturation s’annonce plus tardive qu’habituellement (environ 8 à 10 jours), de par la fraîcheur des températures. Ce millésime laisse donc présager une structure acide, de la fraîcheur
et des arômes qui annoncent à la fois un caractère gourmand et un potentiel de vieillissement intéressant à nos vins. Un millésime comparable à ce jour aux années 2001 et 2002.
Les estimations quantitatives sont plus faibles dans la zone de production des vins de pays (gel) et des Madiran et Pacherenc du Vic Bilh (grêle), tandis que le Saint-Mont rejoint une année normale.
Les vendanges débuteront à partir du 15 septembre pour les vins blancs  et à partir du 3 octobre pour les cépages rouges.
Plus d’infos

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *