Accueil / Evénements / Le Vinopôle s’agrandit pour mieux préparer la viticulture de demain

Le Vinopôle s’agrandit pour mieux préparer la viticulture de demain

Les 3 structures fondatrices s’associent formellement au sein du Vinopôle Bordeaux-Aquitaine et sont rejointes par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB) et l’Interprofession des Vins de Bergerac et Duras (IVBD).

 

La Chambre d’Agriculture de la Gironde, l’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) et l’Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricoles Bordeaux-Gironde (EPLEFPA) collaborent depuis une dizaine d’année à des travaux de recherche appliquée en viticulture et œnologie dans l’objectif de favoriser l’amélioration et la compétitivité des exploitations vitivinicoles de la région.

 

Aujourd’hui ils formalisent leur coopération et intégrent  le CIVB et l’IVDB afin de mettre en commun des moyens techniques, financiers et humains autour de projets concrets, d’amplifier la communication et la diffusion des résultats des expérimentations menées.

 

« Au CIVB, notre ambition est d’améliorer le transfert des connaissances issues des travaux de recherche que nous finançons. Pour cela, nous souhaitons nous appuyer sur un réseau de partenaires au plus proche du terrain » François-Thomas BON, co-président de la Commission Technique du CIVB.

 

 

Le programme

Réuni en assemblée générale constitutive le jeudi 12 novembre, le Vinopôle s’est fixé une feuille de route ambitieuse, organisée autour de 5 grands axes.

 

Exemples concrets

DeciTrait®

L’Outil d’Aide à la Décision DeciTrait®, mis au point par l’IFV au sein du Vinopôle Bordeaux-Aquitaine, permet d’accompagner viticulteurs et conseillers techniques dans la démarche de réduction des intrants phytosanitaires. Simple d’utilisation et accessible sur le web ainsi que sur smartphone, il regroupe automatiquement l’ensemble des informations nécessaires à la prise de décision et les combine afin de proposer à l’utilisateur une stratégie de traitements optimisée. Testé sur plusieurs exploitations en 2020 par les conseillers viticoles, la Chambre d’Agriculture de la Gironde assurera sa distribution en 2021.

 

Le Zéro herbicide

Sortir du tout glyphosate, c’est le projet zéro herbicide. Les conséquences en termes d’intrants, de temps de travaux, d’organisation du travail et donc d’investissements et de coûts sont considérables. La rentabilité des exploitations est directement en jeu. Pour conseiller au mieux les viticulteurs dans cette transition, le Vinopôle étudie pour chaque innovation les impacts technico-économiques sur les exploitations.

 

La vinification de variétés résistantes

Les variétés résistantes aux principales maladies cryptogamiques sont une des solutions d’avenir pour réduire l’usage des pesticides en viticulture. Il est nécessaire d’évaluer leur potentiel œnologique pour fournir aux viticulteurs des références sur les itinéraires techniques de production, à la vigne et en cave. Des dégustations des vins issus de ces essais seront organisées à partir de début mars 2021.

 

Alt’fongi

Halte aux fongicides ! Comme son nom l’indique, le projet Alt’fongi étudie des alternatives aux fongicides. Son objectif est de produire des références indépendantes sur les produits de biocontrôle à l’usage des viticulteurs, dans le cadre de la lutte contre les maladies cryptogamiques telles que le mildiou ou l’oïdium. Les produits sont évalués via des plateformes d’essai en micro-parcelles et sur un réseau de grandes parcelles. Les résultats sont ensuite diffusés lors de journées de démonstration.

 

 

Plus d’infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *