Accueil / Marché / L’agriculture, un employeur de poids

L’agriculture, un employeur de poids

Mon-vitiL’agriculture assure un emploi permanent à 824 000 personnes, le nombre d’emplois liés est estimé à plus de 3 millions. Extraits de l’article Mon Viti.

 

L’agriculture assure un emploi permanent à 824 000 personnes qui occupent, dans sept cas sur dix, des fonctions d’actifs dirigeants. Bien que ce nombre d’actifs continue à diminuer (- 2 % par an entre 2010 et 2016), le nombre d’emplois liés, en amont et en aval, à l’agriculture est estimé à plus de 3 millions, ce qui en fait le deuxième employeur de France. Parmi ces emplois, on peut trouver, par exemple, en amont, les semenciers, les fabricants de matériel agricole et d’engrais et, en aval, les commerçants de gros et l’industrie agroalimentaire. Certaines études prennent en compte le travail dans les commerces de bouche (boulangeries, boucheries) et les grandes surfaces. Selon les sources, un emploi sur une exploitation agricole génère de 0,7 à cinq emplois indirects liés à l’agriculture.

 

La filière vin : 558 000 emplois directs et indirects

Source : Vin et société.

Pour un emploi direct, six emplois générés

L’agriculture crée beaucoup d’emplois indirects ou induits. Mais ces derniers sont bien difficiles à recenser. L’organisation de producteurs de noix et de noisettes Unicoque s’est rapprochée du laboratoire Crief, de la faculté des sciences économiques de Poitiers, afin d’estimer le nombre d’emplois générés par le travail d’Unicoque. Les chercheurs se sont appuyés sur les fichiers des fournisseurs d’Unicoque, le fichier des achats de noix et de noisettes aux producteurs, le fichier des ventes, le fichier des ressources humaines, les comptes des exercices et des données collectées auprès de l’Insee. Selon l’étude, pour un emploi direct chez Unicoque, six emplois sont générés en France ! En effet, Unicoque compte 93  emplois directs (employés de l’organisation), 289  emplois indirects (les producteurs et les fournisseurs) et 268  emplois induits (liés à la consommation des ménages de noix et noisettes Unicoque). L’organisation génère ainsi 650  emplois. 24  % concernent directement l’agriculture (dont les producteurs), 18  % le commerce (dont Unicoque), 14  % l’administration publique, 11  % les activités scientifiques et techniques, 7  % la fabrication de produits industriels, 4  % les autres services, et 22  % les autres secteurs.

 

L’article complet sur Mon VITI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *