Accueil / Dossiers / Infoprimeurs
Millésime 2012
Carnets de Vendanges Septembre

Infoprimeurs
Millésime 2012
Carnets de Vendanges Septembre

Commentaires de viticulteurs bordelais et faits marquants du millésime à venir

Xavier Planty, Château Guiraud, le 21 septembre :
La nuit de l’espoir ! Le thermomètre a fait preuve de clémence en restant au dessus des 15°. S’ensuivit une petite pluie matinale laissant place à un beau soleil l’après-midi… Bientôt les premiers coups de ciseaux pour le sauternes ? A suivre !
Suite du Carnet de vendanges

Jean-Louis Laffort, Château Tour Saint-Fort, le 27 septembre
Après un hiver pluvieux comme l’an dernier, le mois de mars a été exceptionnel avec des températures dignes d’un été.
Il a ensuite fallu attendre le 15 juillet pour retrouver des conditions favorables, qui ne se sont pas démenties depuis, mais le retard pris nous incite à retarder au maximum les vendanges pour optimiser la maturité.
www.chateautoursaintfort.com

Stéphane Derenoncourt, Domaine de l’A, le 27 septembre
2012 est une histoire dramatique qui semble bien finir. Un printemps froid, humide, avec des pressions de maladie horribles, jusqu’à fin Juillet. Puis Août et Septembre idylliques, chauds et secs, réparateurs , nous redonnent l’espoir d’un millésime de qualité.
www.derenoncourtconsultants.com

Bernard Sirot, Château Closiot,  le 27 septembre
Episode pluvieux terminé en ce 27 septembre… On voulait de l’eau, on est pas déçus….
En quatre jours, le ciel s’est ouvert pour nous abreuver avec 45 mm.d’eau….
Ce qui correspond presque au total de pluviométrie des trois derniers mois…
Tout est désormais bien en place pour que le botrytis s’installe enfin sur notre récolte en liquoreux.
La journée à été généreusement ensoleillée et les prochains six jours devraient confirmer la tendance. L’optimisme est donc raisonnablement de mise chez nous.
Pour notre vendange en rouge, pas de précipitation de récolte malgré les risques de pourriture.
L’évolution des raisins est lente mais les précipitations devraient arranger l’homogénéité de la récolte et faire baisser l’acidité. Quand aux tanins, ils sont bien présents et de belle qualité. Une belle promesse aussi avec une vendange prévue le 2 ou 3 octobre…
Suite du Carnet de vendanges

Les vendanges 2012 en photo avec SpiritPhoto

Les faits marquants du millésime
L’hiver fut très froid et sec, le printemps frais et humide et l’été a démarré tardivement, la chaleur s’installant à partir du mois d’août. Les conditions climatiques de septembre (chaud et ensoleillé) ont favorisé le départ de la maturation des rouges de manière spectaculaire, ainsi que les phénomènes de concentration des sucres et l’accumulation des composés phénoliques. Les écarts de température élevés entre le jour et la nuit ainsi que les températures nocturnes basses ont été favorables à l’expression aromatique et à la synthèse des anthocyanes.
Une année au ralenti pour la vigne. La floraison fût languissante , la véraison a été lente et hétérogène et la maturation a pris son temps.
Volume en baisse. La fraîcheur du printemps, les épisodes de gel en février sur les jeunes plants et la sécheresse auront un impact sur le volume de la récolte.
Vendanges 2012 : retour vers un calendrier plus traditionnel. La magnifique arrière-saison incite les viticulteurs à attendre la pleine maturité des rouges. Pour les blancs les premiers jus se révèlent frais, aromatiques et dotés d’une bonne acidité nécessaire aux vins blancs secs.
Source CIVB

Des caractéristiques qui nous replongent entre les millésimes 2000 et 2009…
Il fallait en 2012 faire abstraction du printemps particulièrement difficile pour apprécier les conditions très favorables à partir de la mi-juillet. Ce contraste entre
printemps et été n’est pas inédit à Bordeaux et à déjà montré son efficacité dans le passé. Pour n’en citer que deux, 2000 et 2009 sont deux millésimes ayant déjà illustré de telles cinétiques thermiques et hydriques. Bonne nouvelle, positionner 2012 entre ces millésimes ne semble pas déplacé.
Source Cercle Rive Droite de Grands Vins de Bordeaux et Sovivins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *