Accueil / Portraits d’acteurs / Portraits d’acteurs : Hubert de Boüard de Laforest

Portraits d’acteurs : Hubert de Boüard de Laforest

Hubert de Boüard de Laforest – Château Angelus – Saint-Emilion Premier Grand Cru Classé A
Photos Jean-Bernard Nadeau – Réalisation Arnaud Fleuri – English Version  by Maxine Colas

Hubert de Boüard - Château Angélus

Hubert de Boüard - Château AngélusHubert de Boüard de Laforest

Né en 1956 à Saint-Emilion, Hubert de Boüard est père de 4 enfants. Il intègre la propriété familiale le Château Angélus en 1980 après avoir obtenu le diplôme d’Oenologue à la Faculté d’Oenologie de Bordeaux.

 

En 1985 il prend la direction  du Château et achète le Château de Francs avec Dominique Hébrard. En 1998 il achète le Château La Fleur Saint-Georges à Lalande de Pomerol où il produira « La Fleur de Boüard ».

Hubert de Boüard est aussi co-propriétaire en Afrique du Sud et consultant en France, au Liban, en Espagne et en Thaïlande.

 

Il est aussi vice-Président de l’Union des Grands Crus de Bordeaux depuis 1990 et Président du Comité Régional de l’INAO Bordeaux.

 

Hübert de Bouard est un grand amoureux des Arts, il aime aussi particulièrement partager les Arts de la Table avec ses amis !

 

Hubert de Boüard - Château AngélusChâteau Angelus, Premier Grand Cru Classé A de Saint-Emilion.
Situé dans un amphithéâtre naturel où les sons s’amplifient, le Château Angélus tire son nom d’ un lopin de vignes très anciennes où l’on pouvait dit t’on entendre sonner l’Angélus simultanément par les 3 églises du pays. C’est a la fin du 18eme siècle, en 1782, que Sophie de Boüard de Laforest vient habiter à Saint-Emilion. Au début du 20ème siècle Maurice de Boüard s’installe sur la propriété. Son travail sera poursuivi par ses fils Jacques et Christian jusqu’en 1985.

Dés son arrivée Hubert de Boüard initie une politique ambitieuse et novatrice pour des vins d’excellence. Il sera bientôt rejoint par Jean-Bernard Grenié. Après plus de 25 ans d’une remise en cause permanente le Château Angelus accède en septembre 2012 au titre de Premier Grand Cru Classé A.
Les vins du Château constitués à 47 % de Cabernet Franc de plus de 30 ans ont un style reconnaissable, fait d’onctuosité, d’élégance, de pureté et de fraîcheur.

Le Château lui même connait aujourd’hui d’importants travaux, avec une façade surélevée parée de tours et d’un campanile, une nouvelle salle de réception, des chais et des cuviers rénovés, il se doit d’épouser l’image de rêve que transmet aujourd’hui son vin.

Une passion maritime
Hubert de Boüard est aussi un  passionné de voile, en ce début d’année 2013 le Château Angélus fait le tour du monde avec Jean Le Cam qui a pris le départ du Vendée Globe, avec à son bord quelques bouteilles du Château. Pour sa troisième participation au Vendée Globe, le célèbre skipper, gourmet et gourmand, bien que limité en poids a embarqué de bons petits plats et 3 flacons du précieux nectar afin de « trinquer » avec Neptune, le Dieu de la Mer, au passage des 3 caps (Bonne –Espérance, Leeuwin et Horn). « Comme je ne voudrais pas le froisser, j’ai amené du bon vin. Je ne prends pas de risques inutiles ! » a-t-il déclaré avant son départ.
C’est avec beaucoup d’attention et d’émotion que cette aventure aux limites du possible est suivie en terroir Saint-Emilionnais.

Jean Le Cam-Naviguateur et Hubert de Boüard - Château Angélus

 

Making Of

English Version

Visualiser ou imprimer le reportage en PDF

Le reportage de Jean-Bernard Nadeau

Site Internet du Château Angelus

Suivre Jean Le Cam

3 réponses à “Portraits d’acteurs : Hubert de Boüard de Laforest”

  1. Lemsprod dit :

    Un châtelain vigneron qui aime la voile est forcément quelqu’un d’épatant !

    • Agence Fleurie dit :

      Tout à Fait ! signalons d’ailleurs que Jean le Cam n’est pas le seul concurrent à pouvoir apprécier du vin de Bordeaux au bout du monde, Bertrand de Broc quand à lui à choisi de déguster du Château Trianon (Saint-Emilion Grand Cru) et du Château de Francs les Cerisiers grâce à un autre passionné, associé d’Hubert de Bouard, Dominique Hébrard !

  2. Gilles Lefebvre dit :

    J’ai dégusté un Chateau L’Angélus 1981 de M. DEBOUARD DE LAFOREST avec deux amis aussi collectionneurs-accompagné d’une piece de boeuf saignant presque bleu, je ne peux décrire avec autant de qualificatifs la joie qui a comblé notre bonheur inoubliable – superbe vin a tous points de vue non a tout oint de gout. Gilles L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *