Accueil / Marché / France : un consommateur en transition alimentaire

France : un consommateur en transition alimentaire

« Moins, mais mieux ! » Une étude du CNIV, Comité National des Interprofessions des Vins, publiée en juillet 2019 fait le point sur les grandes évolutions de consommation en cours dans l’alimentation et la filière vin.

 

Moins d’alcool, moins d’hypermarchés, plus de proximité, plus de repas à l’extérieur : toutes ces évolutions pressenties ces dernières années se confirment, voire se renforcent en 2018, elles sont à intégrer pour la filière Vin.

 

Les Français souhaitent moins consommer pour mieux vivre : leur santé et celle de leur famille reste leur préoccupation n°1, mais le souci de l’écologie entre dans leur top 5.

Des aspirations qui se traduisent à la fois sur le type de produits achetés et sur les modes d’achat. Deux tiers des ménages français sont prêts à payer plus pour un produit qualitatif. Ils n’étaient que 46 % en 2012. Dans un contexte anxiogène (scandales alimentaires, changement climatique…), les Français recherchent des produits plus « propres », c’est-à-dire sans conservateurs, bio…, et plus locaux (produits par des PME, voire, fabriqués à la maison).

 

Progression du Bio
En sept ans, le nombre d’acheteurs de vins bio a été multiplié par trois. Ces foyers achètent en moyenne 4,9 cols/an (stable), pour un budget de 22,0 €/an en 2018 (avec une tendance à la hausse). Le recrutement profite davantage aux AOP et aux vins rouges. Il n’y a pas une tranche d’âge qui achète préférentiellement du vin bio. Mais les acheteurs de vins bio sont proportionnellement plus jeunes que l’ensemble des acheteurs de vin. Les catégories socio-professionnelles les plus modestes sont toutefois moins nombreuses à acheter du vin bio. Le bio demeure un achat de complément, qui ne couvre que 9 % des achats de vins tranquilles de ses acheteurs.

 

 

Lire l’Enquête complète

 

En savoir plus sur Intervin.fr

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *