Accueil / Ressources / Fabrice Pauvert, nouveau Président de l'ODG de l'AOC Côtes de Duras

Fabrice Pauvert, nouveau Président de l'ODG de l'AOC Côtes de Duras

Viticulteur, négociant et collectionneur, une personnalité « détonante »à découvrir, volontaire qui vise un programme dynamique à suivre dans le cadre des nouvelles exigences européennes

Duras« Défendre l’AOC, faire bouger les choses, appréhender les mutations et réformes viticoles… », telle est la devise  de la nouvelle  direction de l’ODG aux côtés de l’UIVD, Union Interprofessionnelle des Vins de Duras et sa présidente  Corinne Mauro.

Issu du milieu vitivinicole, Fabrice Pauvert, nouveau Président de l’ODG récemment élu n’est pas un inconnu dans le milieu professionnel. Vigneron indépendant et coopérateur, il multiplie les « coups » en 2007 en créant d’une part sa propre exploitation, un service de négoce en vins AOC Côtes de Duras pour vendre son vin mais aussi celui de  ses collègues producteurs. Du haut de ses 34 ans il ajoute  à son panel, la même année, la présidence des Jeunes Agriculteurs du Canton de Duras. Ce jeune père de famille de 2 enfants mène de front ses activités avec bonhommie et dissimule derrière un certain sens de l’humour le sérieux des actions qu’il mène et espère mener à bien en faveur des jeunes agriculteurs et des viticulteurs de sa région dans cette période de crise qui touche particulièrement le monde de la viticulture.

Elu à l’unanimité par ses pairs vignerons à la Présidence de l’ODG, afin de répondre au mieux et avec réactivité aux attentes de ses confrères, il s’entoure de 2 collaborateurs viticulteurs, Jean Mary Le Bihan et Thierry Teyssandier formant ainsi un triumvirat volontaire au profil « jeune génération ».

Une mission difficile à remplir au regard des résultats de la production et la vente des vins de Duras, du  positionnement des vins de Duras face à la concurrence grandissante.  Un pari à tenir  envers les réformes en cours  pour ouvrir le débat sur la notion de terroir, de vin de terroir et maintenir  la position unique de l’AOC Côtes de Duras, l’une des plus anciennes AOC de France, par rapport aux autres appellations.

Des résultats mitigés pour la campagne 2008-2009
On note une hausse des volumes vendus de 3,5% dans un contexte pourtant morose ! Après une récolte 2008 déficitaire (-30%) la récolte 2009 se présente dans les meilleures conditions de qualité : 93.957 hl sur 1.767 ha. 60% des ventes se font par le biais de la vente directe, chiffre en progression. Le circuit de la grande distribution, avec une marque phare en blanc dans le rayon sud ouest, reste un vecteur important de la commercialisation des vins.
Le marché du vrac (25.000 hl) indique une hausse en volume de + 2% commercialisés (+ 9% en rouge,- 20% en blanc) pour des cours en hausse pour les blancs cependant avec des cours très faibles pour les rouges.
L’export en 2009 représente 9% des volumes commercialisés, essentiellement en Europe et en vins blancs, tandis que l’Asie se tourne plutôt vers les rouges.

Un outil de promotion performant : La Maison des Vins enregistre une fréquentation constante et importante depuis ses nouvelles installations en 2006. Le nombre de visiteurs enregistré s’est multiplié par trois sur l’année avec une pointe importante en saison d’été liée au tourisme. De plus en plus de touristes étrangers, amateurs  de vins de la région, permettent de doubler le nombre de bouteilles vendues sur le site et de tripler le chiffre d’affaire. La maison des vins demeure l’outil indispensable à la notoriété des Côtes de Duras .
Des  réformes à prendre en compte. Dans le cadre de la réforme des AOC, la rédaction du chapitre « lien au terroir » dans le cahier des charges devrait être l’occasion d’impliquer tous les acteurs de l’appellation dans une vraie réflexion collective sur la notion de terroir et sur son influence dans les vins. Même si dans un premier temps le passage du statut d’AOC à celui d’AOP peut apparaitre comme une simple formalité administrative, les nouveaux dirigeants souhaitent aborder cette réflexion avec le plus grand sérieux pour mettre en évidence la spécificité du terroir duracquois et des vins qu’il produit.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *