Accueil / Dossiers / Environnement : expérimentation pour une viticulture durable dans le Libournais

Environnement : expérimentation pour une viticulture durable dans le Libournais

Le GDON (Groupement de défense contre les organismes nuisibles)a mené sur Saint-Emilion une expérimentation en milieu viticole ayant permis de réduire de 63 % les traitements obligatoires contre la flavescence dorée.

Un tel résultat n’avait jamais été obtenu auparavant et répond à l’objectif de réduction d’utilisation des produits phytosanitaires fixé dans le cadre du Grenelle de l’environnement.
L’objectif du Grenelle de l’environnement concernant la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires est clair : « réduction de 50 % de leurs usages dans un délai maximum de 10 ans ». Le « rapport Paillotin » qui vient d’être remis au ministre de l’Agriculture, Michel Barnier, met en avant l’importance du renforcement des réseaux de biovigilance pour atteindre cet objectif. Mais aujourd’hui, ces réseaux sont encore très rares.

Terroir de prestige et de dynamisme, le libournais viticole a mis en place en 2007 le plus grand réseau d’observations de ravageurs viticoles de France. Son objectif est simple : fédérer les producteurs pour atteindre des résultats environnementaux durables.

Le GDON (Groupement de défense contre les organismes nuisibles) du Libournais est spécialisé dans la lutte intégrée contre les ravageurs de la vigne. Il pilote un protocole scientifique innovant basé sur un budget de 300 000 €. Le protocole scientifique a déjà permis de réduire de 63 % les traitements obligatoires contre la flavescence dorée (2007). Un tel résultat n’avait jamais été obtenu auparavant. L’approche scientifique, à la fois moderne et équitable, œuvre pour la mise en place d’une viticulture durable.

Principes de l’expérimentation  :
–        Instaurer des méthodes de lutte collective à grande échelle
–        Réduire les traitements chimiques au strict nécessaire et les remplacer par des méthodes alternatives
–        Améliorer la prévision des risques par des méthodes d’observation technologiques
–        Diffuser des informations et accompagner les viticulteurs dans l’évolution de leurs pratiques

Le (GDON) du libournais est une association de viticulteurs. Basée à St Emilion, elle rassemble les Organismes de Gestion (ODG) des appellations de Saint Emilion et de Pomerol. Le GDON du Libournais travaille à grande échelle, plus de 12 000 Ha de vignes (10 % de la surface viticole Girondine) sont ainsi concernéss. Il est financé par environ 1400 producteurs, soucieux de produire un vin de qualité toute en préservant l’environnement. Il  réunit et fédère l’ensemble des organisations scientifiques et techniques viticoles de Gironde. Placé sous le contrôle du ministère de l’Agriculture (Service de la protection des végétaux), le GDON rassemble l’expertise technique de l’Inra, de l’Enita de Bordeaux, de la Chambre d’agriculture, des services de la Protection des Végétaux, de l’INAO et du CIVB.

Plus d’infos
: emmanuelle.ponsan-dantin@vins-saint-emilion.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *