Accueil / Reportages / Des opportunités et des menaces

Des opportunités et des menaces

Dans un contexte toujours autant incertain, les infos soufflent le froid et le chaud sur la filière vin.

 

 

France-Aquitaine-Gironde-33-Saint-Emilion.Travaux viticoles dans le vignoble de Saint-Emilion.Vignoble Silvio Denz.AOC Saint-Emilion.

Suspension des taxes aux États-Unis

L’abandon tant attendu des surtaxes américaines sur les vins de Bordeaux notamment imposées par l’ex Président Trump alimentent à nouveau de nombreux espoirs.

 

Le vin boisson alcoolisée préférée des français

Les résultats d’un sondage d’opinion réalisé fin 2020 en France sur un échantillon de 1005 personnes de 18 à 65 ans ne va pas sans créer de belles espérances dans un pays que l’on disait de plus en plus étranger à sa production vinicole. Certes, l’enquête concerne l’ensemble des vins mais elle est source réelle de perspectives.

Aujourd’hui le vin est la boisson alcoolisée préférée des français.  L’intérêt est croissant et la consommation part légèrement à la hausse. Internet n’y est pas pour rien puisqu’ils sont de plus en plus nombreux à dénicher leurs précieux flacons sur la toile tout en avouant un réel intérêt pour les influenceurs du net.

Bonne surprise de constater que Bordeaux, pour les vins tranquilles, surfe en tête au niveau des choix par rapport aux autres grandes régions françaises de production.
Remarquable score de 48 % devant la Bourgogne ( 27% ), la Provence ( 22% ), le Rhône (20% ) et l’Alsace ( 19% ).  Pas de surprise en constatant que la mention « bio » est de plus en plus réclamée par le consommateur qui accepte de débourser davantage pour une qualité naturelle certifiée… Certes l’enquête est globale mais elle ne va pas sans apporter quelques légitimes lueurs d’espoirs…

 

Des menaces toujours présentes

La nouvelle tension de la situation sanitaire va peser sur le déroulement des dégustations Primeurs, alors que Wine Paris et Vinexpo Paris sont à nouveau reportés.

 

Pendant ce temps la question du maintien d’un prix de vente décent se pose pour certains de nos producteurs avec la présence remarquée de vins de Bordeaux bradés par certaines enseignes manquant de responsabilité. Redresser la barre des prix sera avec certitude l’un des grands enjeux des semaines à venir.

 

 

Bernard Sirot
Journaliste et dégustateur Vintaste
(c) Photo JB Nadeau

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *