Accueil / Marché / Conjoncture et perspectives du marché de la vente de vin en ligne

Conjoncture et perspectives du marché de la vente de vin en ligne

Un marché français en croissance qui arrive à maturité tout en continuant à évoluer. Interview de Thomas Dayras, cofondateur de Matcha.

 

Croissance ralentie et concentration

La vente de vin en ligne a cru de 7 % en 2019. C’est un marché qui arrive doucement à maturité : la croissance ralenti progressivement et le marché se concentre : environ 500 sites de commerce du vin en 2020 (120 à 130 de moins qu’il y a quelques années). Ce marché est constitué de pure players, de cavistes et de la grande distribution (20% des ventes environ). 3 acteurs leaders représentent 20 % des ventes : Ventes Privées, puis C-Discount et Millésima. L’un des frein important à l’entrée de ce marché est la maîtrise de la logistique et de son coût : expédition mais aussi stockage.

Le marché de la vente de vin en ligne pèse aujourd’hui 500 Millions d’euros soit 11 % des ventes de vins, ce qui est au dessus de la moyenne européenne mais au dessous des 13 % de l’Angleterre.

Attirer des visiteurs n’est pas conclure une vente

Les acteurs savent attirer les visiteurs, attirés par la facilité logistique et la chasse aux prix. La difficulté est de transformer la visite en achat. « Nous avons analysé que les taux de conversion sont faibles : 1,5 % chez les ecommerçants au mieux, 5 à 10 % dans la grande distribution, contre 70 % chez un caviste… Notre priorité est donc d’accompagner les distributeurs en leur apportant une véritable expertise conseil via l’intelligence artificielle, dans l’objectif d’augmenter significativement leurs taux de conversion et l’engagement de leurs clients », explique Thomas Dayras, cofondateur.

 

Une variables décisive pour le consommateur c’est le moment de consommation : apéro, cadeau, constitution de cave par exemple. Les 2 autres grands clefs sont le goût et les accords mets et vins. Matcha propose un caviste virtuel, un chatbot baptisé « Magnum ». Derrière ce nom se cache une technologie avancée simulant une conversation humaine en langage naturel. L’agent conversationnel propose une sélection de vins sur mesure et offre un moteur intelligent d’accords mets & vin . Les propositions de l’agent conversationnel sont basées sur le travail mené avec Pierre Vila Palleja – Lead sommelier : Chef sommelier du Petit Sommelier (Paris),  finaliste MOF de sommellerie et Meilleur Sommelier de France 2018.

Matcha propose  aussi une API de conseil en vin qui enrichit la connaissance des différents vins proposés par les enseignes en proposant des recommandations basées sur des informations pointues (historique d’achat, des vins consultés ou mis au panier…) et offre un moteur intelligent d’accords mets & vin, le tout grâce à des algorithmes sensoriels et une base de données dédiée.

 

Matcha

La start-up Matcha, créée par 3 experts passionnés du vin, bouscule les codes du conseil en vin (bières et spiritueux) en mettant l’IA au service de la distribution. Collaborant déjà avec les sites d’Intermarché, Monoprix et Promocash sur Internet et la nouvelle Cave (Groupe Casino), elle travaille aujourd’hui sur une présence « physique »  en équipant plusieurs grandes enseigne. Une interface digitale de conseil, activable sur smartphone et sur des bornes installées en boutique.  Des visuels facilement identifiables en rayon permettront de l’activer …

 

Plus d’infos

 

Photo (c) Viktor Hanacek

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *